Pour ce mois de septembre, j’ai décidé de….

Hello tout le monde,

Le mois de septembre est enfin là, et j'avoue que pour la plupart des gens, il est synonyme de " rentrée", de fin des vacances, de renouveau.

Il signe aussi un peu la fin de l'été, et donc le retour de la déprime pour d'autres.

Alors j'avais envie de vous parler un peu de ce que j'aimerais y faire, et de ce que vous devrez y faire en tant qu'Anxieux(se) Social(e) pour bien vivre ce mois-ci.

Il est important de se fixer des objectifs atteignables afin d'être plus positif et augmenter son estime de soi.

  1. Acceptation/ Autonomie/ Responsabilité

J'ai décidé dans un premier temps de me prendre un studio pour y vivre seule. Lorsqu'on vit dans un environnement toxique, avec des gens toxiques, on ne risque pas d'avancer ni d'évoluer. Je l'ai enfin compris, même si c'est parfois difficile de quitter notre petit cocon douillé ou encore notre" zone de confort".

Les gens souffrant d'anxiété sociale ont tendance à faire passer les besoins et priorités des autres avant leurs propres besoins.Il est temps d'apprendre à savoir dire non et à être un minimum "égoïste". Il est vrai que j'aime aider les autres, les conseiller, leur rendre service. Mais, je me suis rendu compte avec le temps, que je prenais un air aigri, que je n'y trouvai plus aucune joie de le faire. C'est tout à fait normal, en pensant sans cesse à eux, je me suis oubliée, j'ai oublié que j'étais une personne à part entière avec des goûts, des envies et aussi des besoins différent.

Un terme très important pour surmonter l'anxiété sociale est l'acceptation, mais avant tout la responsabilité. Se dire "Je prends à partir d'aujourd'hui la "RESPONSABILITÉ DE MA VIE". Certes, je n'ai pas eu une enfance très facile, des parents très compréhensifs ou peu aimants. Cependant, la vie que j'ai aujourd'hui est la conséquence de MES CHOIX et de mes PENSÉES. Alors, il est temps de les tourner vers une meilleure direction, plus juste pour moi et plus saines.

Par exemple, une de mes croyances limitantes était " Sarah tu ne sais pas conduire et tu ne le saura jamais". Conséquence directe de cette croyance: " l'immobilisme", la passivité, l'attente, (et bien-sur les complaintes de devoir me coltiner les transports en communs avec les petits jeunes ou les mamies ^^.)

2. Attention au perfectionnisme

Je me suis  fixée des objectifs réalistes et atteignables petit à petit. Dans la vie, Ce n'est pas tout ou rien. Il faut se dire que ce n'est pas le but qui importe mais le PROCESSUS pour y arriver. Alors oui, j'ai décidé ce mois-ci de reprendre les cours de CODE de la route, puis de passer le permis à boîte de vitesse automatique tout en continuant à utiliser des méthodes de pleine conscience, méditation, relaxation pour mieux gérer le stress au quotidien.

Je vous invite à faire de même, à choisir une croyance négative limitante sur vous-même ou sur le monde et d'essayer d'affaiblir cette croyance jour après jour pour enfin la contredire totalement.

Par exemple ma croyance limitante " Je ne sais pas conduire, j'ai fais des tonnes d'heure de conduite, çà n'est pas pour moi c'est sûr!"

Une déclaration rationnelle: " Il est vrai que j'ai rencontré de la difficulté lors de mes cours de conduite, la pratique me semblait difficile et elle l'est pour la plupart des gens ,et non pas pour moi seulement. Avec un peu d'entraînement, de bonne volonté et de pratique, je pourrai faire des progrès et obtenir mon permis de conduire."

  3. Faire ce qu'on aime

J'ai toujours aimé l'art et la calligraphie. Je compte prendre des cours pour pouvoir me libérer sur le papier. Cela m'aiderai à mieux gérer mes émotions par la même occasion. Faîtes ce que vous aimez et n'attendez pas de surmonter l'anxiété sociale pour le faire ! C'est en arrêtant d'éviter les situations qu'elles nous paraîtront moins effrayantes 🙂

4. Manger sainement et pratiquer une activité physique

On se sent moins anxieux lorsqu'on mange sainement. Alors, diminuer les mauvais sucres et marcher ne serait-ce qu'une demi heure par jour.Faîtes du sport, dans une salle ou dans un club. Cela va vous aider à rencontrer des gens qui partagent la même passion que vous. Ayez une routine matinale positive!

5. Prendre soin de sa santé mental et physique

N'hésitez pas à consulter des thérapeutes pour parler et vous sentir compris, mais aussi tenter toutes sorte de techniques ( sophrologie, acupuncture, yoga, etc). Ne laissez pas traîner vos soucis de santé. Prenez soin de vous!

6. Faire du bénévolat durant notre temps libre

Aider les autres , partager ne serait-ce qu'un sourire peut vous faire du bien.

7. Voir des ami(e)s ou personnes positives et inspirantes.

S'intéresser aux groupes de sa région qui organisent des ateliers dans un domaine qui nous intéresse par exemple ( jardinage, musique, lectures, etc) et aller à leur rencontre.

8. Lire sur le sujet de l'anxiété sociale.

Je continuerai de vous partager toutes mes astuces pour surmonter l'anxiété sociale, alors n'hésitez pas à venir me lire. Plus on en lit, mieux on comprend et mieux on surmonte le problème 🙂

Enfin, ce mois-ci, je m'abreuverai chaque jour de pensées et déclarations rationnelles et positives pour m'aider à avancer. L'amie qui me suivra toute ma vie, c'est bien moi! Alors, à moi d'avoir envers moi-même des mots de réconforts, d'amour et de patience.

S'organiser et prévoir un tas de choses puis aviser au moment venu concernant l'anxiété. Elle ne doit surtout pas passer en premier elle non plus!

Bon mois de septembre et bon Courage! Oui, l'Anxiété Sociale est une épreuve au quotidien, mais la vie a tellement de belles choses à nous offrir, qu'on finira par la surmonter 🙂

 

 

About the Author Sarah de C&C

Sarah de C&C est la fondatrice du site "lecheminducourage.fr" avec plus de 8 ans "d'expérience" en tant qu'"Anxieuse Sociale"! Pendant toutes ces années, j'ai lutté contre mes propres pensées qui m'avaient amené à succomber à l'inquiétude et à l'anxiété. Grâce à des recherches, des programmes, et à l'expérience, j'ai appris beaucoup de choses sur mon esprit et comment il peut contrôler mes pensées, mes sentiments et même mes actions. Mon voyage est toujours en cours et je le vois maintenant avec enthousiasme. Je me sens à des millions de kilomètres de là où je me trouvais il y a quelques années. Mon but est de vous mettre sur la voie du rétablissement. Le but est simple: vivre une vie à la fois courageuse et épanouie!

follow me on:

Leave a Comment: