Utiliser la loi de l’habitude pour rompre l’habitude de l’anxiété

Utiliser la loi de l'habitude pour rompre l'habitude de l'anxiété

Nous sommes ce que nous faisons à plusieurs reprises. L'excellence n'est donc pas un acte, mais une habitude " Aristote

Au niveau le plus élémentaire, l'anxiété n'est qu'une habitude. Un comportement appris que vous avez répété jusqu'à ce qu'il soit fermement fixé dans votre esprit.

Si vous la laissez aller assez longtemps, vous commencerez à croire qu’elle a toujours fait partie de vous, et que c’est une chose que vous aurez à supporter toute votre vie.

Cela vous amène alors à avoir un autre comportement appris, l'attitude «je vais juste surmonter çà».

  • Dois-je partir pour le week-end avec des amis et rencontrer de nouvelles personnes?
    Non, je me contenterai de le passer à la maison seul, là où je me sentirai le moins anxieux.
  • Dois-je postuler pour ce nouvel emploi?
    Non, Je vais me débrouiller avec ce que j'ai, ça n’en vaut pas la peine.
  • Dois-je aller à cette fête avec mes amis ?
    Non, je me contenterai d'être célibataire et de me plaindre, je ne peux pas rencontrer la bonne personne.

En fin de compte, vous vous retrouvez au point où vous vous en sortez. Vous pouvez sentir que vous faites la bonne chose en essayant de limiter votre anxiété, mais tout ce que vous faites c’est de renforcer l'habitude.

Quelles sont les habitudes et pourquoi sont-elles nécessaires?

Les habitudes sont des programmes stockés dans votre cerveau que vous pouvez inconsciemment mettre en place pour entreprendre des tâches simples ou des actions sans avoir besoin d'une contribution directe de votre esprit conscient.

Cela vous permet de gagner du temps et de l'énergie, ce qui vous permet de vous concentrer sur les parties les plus importantes et les plus stimulantes de votre journée.

On estime que 40% de nos actions quotidiennes ne sont pas réellement des décisions conscientes mais des habitudes. De faire une tasse de thé  au travail, votre cerveau rappelle ces habitudes et les exécute sans que vous ayez à prêter attention.

C'est souvent la raison pour laquelle, une fois au travail, vous ne vous souvenez plus vraiment du voyage que vous venez de faire.

L'habitude d'anxiété

L'anxiété en tant qu'habitude fonctionne légèrement différemment des habitudes basées sur «l'action». Ici, l'anxiété fonctionne comme une habitude émotionnelle, où vos processus de pensée suivent un modèle stocké.

Cela peut alors vous conduire à créer de nouvelles habitudes basées sur «l'action» afin d'essayer de réduire votre anxiété. En d'autres termes, ceux-ci vous aident à créer les techniques d'adaptation que vous utilisez pour essayer de vous sentir mieux et elles deviennent une partie quotidienne de votre routine quotidienne. Vous finissez par les faire sans réfléchir.

Cela renforce ensuite votre habitude d'anxiété et ainsi le cycle continue.

Il est donc extrêmement important que vous abordiez à la fois vos habitudes émotionnelles négatives et vos habitudes comportementales négatives ensemble.

Il est presque impossible d'essayer d'arrêter votre anxiété en essayant mentalement de la chasser de votre esprit. Ce faisant, vous lui donnez le pouvoir d'exister, en lui donnant l'attention dont elle a besoin.

La clé n'est pas de la combattre, mais juste de lui permettre d’exister, et d'apprendre à ne pas s'en soucier. Malgré sa présence, vous devez concentrer vos efforts sur la mise en place de nouvelles habitudes émotionnelles et comportementales améliorées.

Une fois que vous pouvez le faire, ces nouvelles habitudes signifient que l'anxiété est peu susceptible d'être déclenchée en premier lieu. Vous avez remplacé les routines négatives de votre esprit par des pensées et des actions plus positives et productives.

Mental vs physique

Je ne saurais trop insister sur l'importance de travailler à la fois sur vos habitudes mentales (émotionnelles) et sur vos habitudes physiques (action).

Vous devez apprendre à avoir à la fois de meilleures habitudes émotionnelles et de meilleures habitudes d'action.

Il y a une mise en garde ici; il est possible de contrôler vos émotions à travers votre comportement. Votre processus de pensée peut changer à travers «l'exposition».

Si vous avez peur de prendre l’avion, mais que vous vous forcez assez pour prendre l'avion tous les jours pendant deux semaines, votre cerveau apprendra qu'il n'y a pas réellement de menace réelle. Vos processus de réflexion changent et vous stockez de nouvelles habitudes émotionnelles qui seront automatiquement rappelées dans la même situation.

Il est cependant difficile de le faire de cette façon pour les peurs auxquelles vous faites face très rarement, vous ne le faites pas assez souvent pour apprendre le nouveau comportement de la pensée.

Cela dit, il est toujours préférable de commencer par vos actions et de soutenir cela en apprenant à changer vos façons de penser. Il n'est pas conseillé de commencer avec vos plus grandes peurs, mais de commencer lentement et de construire sur chaque succès.

La clé

La clé ici est de continuer, ne pas se contenter d’une seule amélioration, mais de passer ensuite à la suivante. Vous constaterez que cela peut devenir un effet boule de neige, car vos actions améliorent votre façon de penser et vos nouvelles façons de penser permettent de continuer vos actions.

Finalement, votre nouvelle action et vos pensées deviennent une habitude et remplacent les vieilles habitudes négatives qui limitaient votre vie. Plus vous progressez, plus votre anxiété diminue et mieux vous vous sentez.

Rappelez-vous que vous ne combattez pas l'anxiété, vous dites que vous vous en fichez, que ce soit là ou non. Vous continuerez à faire les bons choix pour apprendre les nouvelles habitudes en améliorant vos actions et vos émotions.

Vous devez cependant être patient, cela prend du temps.

Vous retrouverez très prochainement la partie 2 de cet article "Comment commencer à remplacer vos habitudes négatives par des habitudes positives#2"

En attendant, on reste informé au sujet de l'anxiété sociale ici :

Anxiété Sociale

 

A très vite, Sarah

About the Author Sarah de C&C

Sarah de C&C est la fondatrice du site "lecheminducourage.fr" avec plus de 8 ans "d'expérience" en tant qu'"Anxieuse Sociale"! Pendant toutes ces années, j'ai lutté contre mes propres pensées qui m'avaient amené à succomber à l'inquiétude et à l'anxiété. Grâce à des recherches, des programmes, et à l'expérience, j'ai appris beaucoup de choses sur mon esprit et comment il peut contrôler mes pensées, mes sentiments et même mes actions. Mon voyage est toujours en cours et je le vois maintenant avec enthousiasme. Je me sens à des millions de kilomètres de là où je me trouvais il y a quelques années. Mon but est de vous mettre sur la voie du rétablissement. Le but est simple: vivre une vie à la fois courageuse et épanouie!

follow me on:

Leave a Comment: