Êtes-vous hypersensible à votre anxiété?

Il est temps d'arrêter de vérifier ce que vous ressentez !

 

"

"Sur « penser », sur analyser, sépare le corps de l'esprit."

 

Les sentiments de bonheur et d'estime de soi sont les plus forts lorsque vous vous sentez connecté au monde et aux gens qui vous entourent. Lorsque vous vous sentez comme dans un rôle principal, non sur la touche en attendant silencieusement dans les coulisses. Nos souvenirs les plus heureux sont toujours forgés lorsque nous étions complètement ancrés dans le moment présent ou en interaction avec les autres.

Ces expériences sont humaines, lorsque nous y repensons, nous ne pouvons pas nous empêcher de sourire.

Mais il y a bien une chose qui essayera de vous voler tous ces moments et émotions.

Il s'agit du fait de se concentrer sur soi et éventuellement sur le monde qui vous entoure.

L'anxiété peut changer une personne, c'est certainement ce que cela m'a fait. Je me suis concentrée sur mes pensées et les sensations physiques que je ressentais.

Je suis devenu introspective, et souvent il n'y avait pas une heure dans la journée qui passait sans vérifier ce que je ressentais.

Je m'arrêtais de temps en temps et examinais ce que je ressentais, scrutant mon corps et mon esprit. « Ça va, je me sens bien pour le moment".

J'étais anxieuse de me sentir anxieuse, et je ne pouvais pas voir qu'en continuant à «vérifier», si j’allais bien je ne faisais qu'empirer les choses.

Donc, si votre anxiété signifie que vous passez beaucoup de temps à surveiller ce que vous ressentez et anticipez, alors cet article est pour vous.

Aujourd'hui, nous parlons de comment être hypersensible à votre anxiété en vérifiant constamment vos pensées et vos sentiments.

Bonjour l'anxiété!

Combien de temps vous faut-il pour vous réveiller le matin?

5 minutes? 10 minutes? Une demi-heure?

Votre angoisse devient une obsession et vous oblige à surveiller compulsivement comment vous allez.

Mais tout ce contrôle n’arrange en rien la situation. Donc, bien sûr, cela ne fait qu'aggraver votre anxiété et vous commencez à la surveiller de plus en plus.

Cela devrait être craint. Ça commence si innocemment, juste une question simple ...

"Est-ce que je me sens bien" ?

Si la réponse ne résonne pas «oui», vous pouvez la trouver sur une pente glissante.

Les sentiments d'inquiétude et de panique ont frappé, puis les pensées négatives ont commencé ...

  • «Pourquoi est-ce que je me sens de cette façon?
  • «Pourquoi je ne peux pas me sentir à nouveau normal?
  • «Pourquoi Suis-je coincée comme ça?
  • «Pourquoi est-ce que je peux sentir mon cœur battre si fort, est-ce que quelque chose ne va pas?
  • "J'ai l'impression de perdre la tête" !

Puis BANG .......... Votre anxiété est surmultipliée. Vous savez que vous allez passer une autre mauvaise journée.

Ce n'est pas une façon de vivre. Être piégé par vos propres pensées et coincé dans votre esprit.

Alors qu'est-ce qui se passe?

L'hypersensibilité à votre anxiété est causée par rien de plus que votre peur d'être anxieux.

Vous avez peur de l'anxiété, vous vérifiez constamment si vous vous sentez anxieux, et plus vous le faites, plus vous devenez sensible à chaque petit symptôme que vous avez.

Si vous vous regardez et que vous essayez de faire disparaître l'anxiété, il est très improbable qu’elle va se renforcer.

C'est comme essayer de s'endormir. Si vous savez que vous devez vous lever tôt et avez besoin de dormir, il vous est presque impossible de vous endormir !

Le sommeil vient naturellement quand vous vous en fichez si vous vous endormez ou non.

En vous stressant, tout ce que vous faites est de mettre plus de stress sur votre esprit, le stress qui agit uniquement pour alimenter votre anxiété.

C'est ce stress continu par la vérification constante, combiné avec votre pensée intérieure et la déconnexion du monde qui peut mener à la dissociation (dépersonnalisation et déréalisation).

C'est ce qui fait que vous vous sentez à l'écart, vous vous sentez comme si vous ne faisiez plus partie de ce monde.

Lorsque vous vous concentrez trop souvent sur vous-même, vous devenez déconnecté du monde qui vous entoure.

Ce sentiment de «ne pas être vraiment là» vous fait croire que quelque chose ne va pas chez vous et est un facteur majeur contribuant à l'anxiété de santé.

Hypersensibilité et anxiété de santé

Palpitations cardiaques, tremblements, flottements, vertiges, douleurs musculaires, essoufflement.

Quels que soient les symptômes physiques que votre anxiété vous donne, si vous les surveillez, ils vont toujours paraître plus difficile à gérer.

Vous commencez à vous demander ce qui se passe, vous devenez plus anxieux et les sensations deviennent encore plus prononcées. Bien sûr, vous êtes prêt à les vérifier et à les remarquer.

Quand vous réalisez ce qui se passe, vous allez vouloir contrôler votre pouls, mettre votre main sur votre cœur, toucher votre tête, vérifier votre vision, la liste continue.

N’est-ce pas complètement absurde ?

Pourquoi vous devez arrêter de vérifier ce que vous ressentez ?

Ce n'est pas toujours facile, mais cela peut être fait.

Avant d'en arriver là, nous devons l'examiner.

L'anxiété sévère peut être paralysante et limite vraiment ce que vous faites.

Pour certains, cela signifie être au pire, ils doivent prendre des jours, des semaines ou des mois de congé, de travail ou de collège.

Beaucoup de gens croient qu'ils souffrent de stress et d'anxiété.

C'est complètement la mauvaise approche, vous devez vivre votre vie et faire partie du monde. C'est ce que vous pouvez faire pour réduire votre anxiété.

Vous ne pouvez pas vous débarrasser de l'anxiété d'abord en vous mettant à l'écart et ensuite retourner à vos occupations lorsque vous vous sentez un peu mieux.

Sinon, tout ce que vous faites est de renforcer la mentalité «comment je me sens».

Eh bien devinez quoi ?

Votre hypersensibilité à votre anxiété ne fera que continuer.

Si vous attendez de vous sentir mieux avant de revenir à une vie normale, cela ne viendra jamais. Vous ne vous sentirez mieux que lorsque vous cesserez de vérifier vous-même et de continuer votre vie.

L’anxiété, Laissez-la couler.

Thérapie, pilules, la méditation, les techniques contre l’évitement, exercice de respiration, hypnothérapie, la recherche des symptômes, des forums, tout cela peut vous aider à gérer l'anxiété, mais ils ne sont donc qu’un rappel constant pour vérifier comment vous vous sentez.

C'est beaucoup mieux de continuer votre journée sans la surveillance constante parce que vous avez décidé que vous ne vous souciez pas.

C'est ce qui fonctionne vraiment, car l’anxiété veut vous aider à prendre vos décisions.

Comment arrêter de vérifier ce que vous ressentez.

Je ne me souviens pas du premier jour où j'ai été anxieuse.

Je ne peux donc pas me souvenir de la première fois.

Vous ne pouvez pas arrêter de penser à quelque chose.

Tu t'arrêtes parce que ton esprit sait qu'il n'a plus besoin de penser à ces pensées.

Il n'y a pas de contribution consciente de votre part, cela arrive juste.

Le processus pour entraîner l'esprit subconscient à être en mesure de le faire est le suivant:

Continuez votre journée, ne l'utilisez jamais comme une raison de ne pas faire quelque chose.

Chaque fois que vous avez envie de regarder des sensations physiques, cela ne vous aidera pas à vous sentir mieux. Au lieu de cela, laissez les sensations être, mais ne vous concentrez pas sur elles, puis déplacez vos pensées en allant et en faisant quelque chose mentalement et / ou physiquement exigeant. Aller courir ou aller à la gym m’a beaucoup aidé.

Le but est de réduire la fréquence au fil du temps.

Arrêtez d'écrire, de parler de vos symptômes d'anxiété, tout cela vous fait envie.

Ça va prendre du temps et vous voulez reculer, mais votre esprit se guérira quand vous le permettrez.

Vous devez juste faire confiance au processus et lui permettre de prendre le temps qu'il faut.

J'ai appris la majorité de ces choses par essais et erreurs et en cours de route j'ai donc trouvé un certain nombre d'autres techniques.

Les voici :

- Apprendre à bien commencer la journée pour réduire l'anxiété et arrêter de vérifier – avoir une routine matinale est important.

- Rédiger la veille une liste de choses à faire pour la journée qui suit.

- Ne pas vous couper du monde, sortir et faire des choses avec d'autres personnes et tenter de nouvelles aventures.

- Exercice physique - cardio et sports. Même juste faire un travail de jardinage épuisant est génial.

Le plus important est de rester occupé, de ne pas limiter ce que vous faites et d'avoir une mission, quelque chose qui vous passionne qui deviendra plus important que ce que vous ressentez.

Vous vous entraînez pour votre anxiété, pour enlever le pouvoir qu'elle a sur vous.

Lorsque vous avez ces moments anxieux, il suffit de les accepter et de continuer avec ce que vous voulez faire.

Finalement, votre esprit ne vous écoutera même pas.

Il est temps de commencer

Il est temps de vous libérer de votre esprit et de revenir au monde.

Se perdre dans le moment et donner à votre esprit la pause de votre réflexion et de l'analyse qui en a besoin.

Sinon, votre anxiété deviendra votre propre obsession de soi, et vous n'aurez jamais l'habitude de lever les yeux.

Vous allez bien ! L'anxiété ne mérite pas le temps que vous lui donnez.

Au lieu de cela, réaliser ce que vous désirez et faite ce que vous avez toujours voulu faire !

N’hésitez pas à me partager en commentaires quels sont vos rêves et projets futurs 😊 ça m’intéresse beaucoup !

 

 

About the Author Sarah de C&C

Sarah de C&C est la fondatrice du site "lecheminducourage.fr" avec plus de 8 ans "d'expérience" en tant qu'"Anxieuse Sociale"! Pendant toutes ces années, j'ai lutté contre mes propres pensées qui m'avaient amené à succomber à l'inquiétude et à l'anxiété. Grâce à des recherches, des programmes, et à l'expérience, j'ai appris beaucoup de choses sur mon esprit et comment il peut contrôler mes pensées, mes sentiments et même mes actions. Mon voyage est toujours en cours et je le vois maintenant avec enthousiasme. Je me sens à des millions de kilomètres de là où je me trouvais il y a quelques années. Mon but est de vous mettre sur la voie du rétablissement. Le but est simple: vivre une vie à la fois courageuse et épanouie!

follow me on:

Leave a Comment: